Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Recherche et dé... > Procédés / Bure... > Responsable de l'ingénierie industrielle / Responsable technique  

Responsable de l'ingénierie industrielle / Responsable technique

Appellations les plus courantes

Définition du métier

Définir et piloter la mise en oeuvre et le suivi des projets d'investissement industriel, à forte valeur technique et financière, en prenant en compte la stratégie de l'entreprise et les demandes internes, en animant une équipe de professionnels. Il peut avoir à superviser la production.

Activités

  • Encadrement, coordination, suivi et développement d'une ou plusieurs équipes

Savoir-faire

  • Choisir les projets les plus en phase avec les objectifs de développement de l'entreprise ainsi qu'en terme de meilleure rentabilité (coûts et temps de retour sur investissement).µ
  • Conseiller les utilisateurs sur le projet industriel, sa définition, sa réalisation
  • Mesurer les résultats, évaluer l'efficacité et la performance globale de son unité (indicateurs, tableau de bord, etc.)
  • Répartir le travail et allouer les ressources au sein d'une ou plusieurs équipes
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes, identifier et mettre en place des actions adaptées de gestion et de développement de ressources humaines
  • Traduire les politiques de l'entreprise (industrielle, commerciale, qualité, ressources humaines...) en orientations et priorités d'action relatives à son domaine de compétence
  • Analyser de façon critique les demandes de projets des clients, requérant des investissements industriels conséquents
  • Argumenter et convaincre sur le bien-fondé des projets d'investissement
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Piloter des projets et / ou des études relatives à son domaine de compétence
  • Arbitrer les choix de "faire ou faire-faire" (en fonction des risques, des coûts, de la confidentialité, etc.), piloter des sous-traitants

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Droit et réglementation de l'environnement Connaissance opérationnelle 12518
HSE Connaissance opérationnelle 10000
Rédaction de rapports techniques, scientifiques Connaissance opérationnelle 46375
Procédés de transformation caoutchouc Connaissance opérationnelle 11534
Installations et équipements industriels Connaissance opérationnelle 11557
Gestion administrative et budgétaire Connaissance opérationnelle 32076
Encadrement - management Connaissance opérationnelle 32032
Conduite de projet(s) Connaissance opérationnelle 32035
Techniques de négociation Connaissance opérationnelle 15005
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Economie / gestion d'entreprise Connaissance opérationnelle 13133
Pluri-techniques industrielles Connaissance opérationnelle 10000

Formation de base et apprentissage

RNCP : voir certifications enregistrées pour ce métier

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable industriel
  • Directeur(trice) d'usine, de site industriel

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3