Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Recherche et dé... > Procédés / Bure... > Concepteur(trice)-développeur(euse) procédés de fabrication caoutchouc  

Concepteur(trice)-développeur(euse) procédés de fabrication caoutchouc

Appellations les plus courantes

Ingénieur(e) process, Concepteur(trice)- développeureuse) procédés industriels transformation caoutchouc, Concepteur(trice) procédés-méthodes, Ingénieur industrialisation, Spécialiste industrialisation,

Définition du métier

Concevoir, mettre au point, tester, valider et optimiser les procédés de fabrication des produits en caoutchouc, de la phase avant-projet / prototype jusqu'au démarrage série, dans le cadre d'un développement de la productivité. Définir les procédés et les machines de fabrication des produits en mode industriel - en concevoir les spécifications générales (cahier des charges machine) Appuyer techniquement la production.

Activités

  • Apport et fourniture d'informations techniques au personnel de production pour les réglages, essais, dimensionnement, conduite...
  • Définition des types de machines, des moyens spécifiques, des cadences et des flux de production
  • Pilotage et suivi de la mise en oeuvre des procédés
  • Veille scientifique et technique dans son domaine de compétence (recherche documentaire, participation à des conférences scientifiques, lecture de revues spécialisées, etc.)
  • Rédaction de rapports techniques pour transmission des résultats aux interlocuteurs

Savoir-faire

  • Analyser un processus de production, en concevoir et rédiger les modes opératoires
  • Concevoir et mettre en oeuvre des solutions de remise en état et/ou d'optimisation des systèmes relevant de son domaine
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Élaborer et rédiger des dossiers ou documents techniques, spécifiques à son domaine de compétence
  • Concevoir, piloter/conduire un / des projets relatif(s) à son domaine de compétence
  • Définir et argumenter les modifications et/ou les améliorations des procédés
  • Elaborer et rédiger un cahier des charges relatif à son domaine d'activité
  • Analyser et interpréter les plans, informations et données techniques liés aux machines et installations de production
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Imaginer et formaliser des solutions nouvelles permettant d'optimiser le procédé, de réaliser des évolutions techniques en intégrant les contraintes QHSE
  • Élaborer et rédiger les spécifications techniques des procédés
  • Analyser et interpréter des informations techniques, les résultats des tests et essais
  • Définir et/ou évaluer le retour sur investissement d'un procédé, d'un matériel, d'un projet, etc.
  • Argumenter et négocier des prestations, des accords, des compromis, des protocoles techniques avec des interlocuteurs internes et / ou externes

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Mécanique des fluides / Rhéologie Connaissance approfondie 23542
Risque industriel (ICPE) / analyse des risques / Cindynique Connaissance approfondie 42884
Rédaction de rapports techniques, scientifiques Connaissance approfondie 46375
Gestion de production - GPAO Connaissance approfondie 31652
Procédés de transformation caoutchouc Connaissance approfondie 11534
Installations et équipements industriels Connaissance approfondie 11557
Conduite de projet(s) Connaissance approfondie 32035
Modélisation - Simulation des procédés transformation caoutchouc / polymères Connaissance approfondie 11020
Langues étrangères Connaissance approfondie 15254
Economie / gestion d'entreprise Connaissance approfondie 13133
Mécanique générale Connaissance approfondie 23554
Informatique industrielle / Automatismes / Productique Connaissance approfondie 24454
Sciences et technologies des matériaux (dont Résistance Des Matériaux) Connaissance approfondie 22854
Méthodes qualité en phase conception / industrialisation (AMDEC dans son domaine) Connaissance approfondie 31394
Génie industriel / BE et méthodes Connaissance approfondie 31654
Logiciels de modélisation et de simulation, spécifique au domaine Connaissance approfondie 11020

Observations

La maîtrise des procédés reste un facteur déterminant de la baisse du coût des produits. Elle permet une économie des matières utilisées, de donner aux processus automatisés un maximum d'efficacité, de réduire la quantité de déchets de façon significative et ceci, dans le strict respect des règlements relatifs à l'environnement. Dans les grandes entreprises, l'ensemble de ces projets de développement des procédés s'appuie sur des moyens d'essais, d'analyse et de simulation permettant à la fois la prédiction des performances, l'optimisation des solutions et enfin, leurs validations.

Formation de base et apprentissage

Plusieurs formations préparent à ce métier (un diplôme d'ingénieur généraliste pluri-technique ou un bac+2/3 avec une solide expérience professionnelle dans le domaine procédés / industrialisation), notamment :

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable maintenance
  • Responsable des procédés
  • Responsable ingénierie industrielle

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3