Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Production > Organisation in... > Organisateur(trice) industriel(le)  

Organisateur(trice) industriel(le)

Appellations les plus courantes

Conseil en organisation,

Définition du métier

Analyser le fonctionnement des organisations et proposer des solutions et moyens afin d'augmenter la performance de l'organisation et/ou de diminuer les coûts de fabrication et en vue d'assurer le service demandé par le client en termes de coûts, délais, qualité des produits et services.

Savoir-faire

  • Définir et exploiter des indicateurs de mesure de progrès
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Analyser et optimiser les processus de fabrication et les flux (physiques ou logiques).
  • Définir et mettre en place des méthodologies d'amélioration des processus industriels
  • Évaluer les capacités de l'atelier, de l'unité, au regard des charges
  • Analyser, optimiser et harmoniser les postes de travail, les fonctions, les processus et procédures (modes opératoires, circuits, documents, guides...) ;µ
  • Déployer, utiliser les méthodes et outils du Lean Manufacturing
  • Identifier les gains possibles d'énergie de différentes natures, définir et argumenter les actions et investissements permettant des économies d'énergie
  • Optimiser les temps de fabrication des produits et les modes opératoires pour chaque machine
  • Optimiser des procédés existants sou l'angle technique et organisationnel.
  • Structurer et animer des formations relatives à son domaine de compétence
  • Conseiller et orienter les choix d'une personne ou d'un groupe, relatifs à son domaine de compétence
  • Rédiger des notes, rapports, comptes-rendus, documents relatifs à son domaine
  • Définir des temps standards, des modes opératoires détaillés
  • Analyser et interpréter des données / résultats, définir et argumenter des choix, des recommandations, des solutions, relatif à son domaine

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
HSE Connaissance opérationnelle 10000
Ergonomie Connaissance opérationnelle 42898
Risque industriel (ICPE) / analyse des risques / Cindynique Connaissance opérationnelle 42884
Analyse des processus Connaissance opérationnelle 32067
Gestion de production - GPAO Connaissance opérationnelle 31652
Ergonomie gestes et postures - manutention de charges Connaissance opérationnelle 31776
Installations et équipements industriels Connaissance opérationnelle 11557
Conduite de projet(s) Connaissance opérationnelle 32035
Economie / gestion d'entreprise Connaissance opérationnelle 13133
Techniques relationnelles Connaissance opérationnelle 15012
Pédagogie des adultes Connaissance opérationnelle 44588
Organisation du travail - techniques et méthodes d'organisation Connaissance opérationnelle 31637
Qualité / Gestion de la qualité Connaissance opérationnelle 11547
Pluri-techniques industrielles Connaissance opérationnelle 10000

Observations

L'organisateur(trice) industriel(le) est le garant des normes, du TRS (taux de rendement synthétique), des effectifs, de la productivité, des capacités, des implantations et des justificatifs d'investissement de son secteur d'activité. C'est une aide à la décision dans le but de diminuer le coût de revient industriel.

Formation de base et apprentissage

Orientation pour tous

Pour en savoir plus :
  • RNCP : voir certifications enregistrées pour ce métier

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable de l'organisation industrielle
  • Concepteur(trice)-développeur(euse) industrialisation méthodes de production
  • Encadrement de production
  • Métiers de la planification et gestion logistique

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3