Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Production > Maintenance ind... > Agent / technicien(ne) de maintenance en chaudronnerie  

Agent / technicien(ne) de maintenance en chaudronnerie

Appellations les plus courantes

Soudeur-chaudronnie(ère), Chaudronnier(ère) de maintenance,

Définition du métier

Réaliser la maintenance préventive et curative des installations et les petites améliorations relatives à son domaine de compétence. Il peut avoir à animer une petite équipe de professionnels. Intervenir en atelier sur des pièces usées, déformées ou cassées suite à un incident de production (rupture, défaut de lubrification, montée en température, surpression...). Réaliser des ouvrages, structures chaudronnés par la mise en forme et l'assemblage de tôles, tubes et profilés de différentes dimensions, selon les règles de sécurité.

Activités

  • Réalisation de l'entretien courant et préventif des installations / équipements industriels, relatif à son domaine d'activité
  • Renseignement des documents relatifs aux interventions et à l'état des matériels, compte-rendu d'activité, reporting

Savoir-faire

  • Evaluer visuellement et à l'aide de techniques telles que le ressuage l'état de santé des différentes pièces, estimer leur degré d'usure, de déformation
  • Définir les opérations à réaliser : démontage ou découpe, remplacement simple, reformage, réparation ou fabrication d'une nouvelle pièce, remontage et/ou soudure spécifique en fonction des métaux utilisés.
  • Utiliser des moyens de manutention lourds dans le cas de déplacement de charges importantes (palan, chariot élévateur, pont roulant...)
  • Assembler et remonter l'ensemble selon les plans, vérifier l'assemblage et les tolérances, puis souder si nécessaire
  • Assembler par soudage les différentes pièces pour fabriquer les sous-ensembles ou ensembles constituant l'objet à fabriquer
  • Rendre sa forme initiale à une tôle ou un profilé déformés en veillant à conserver leurs propriétés de résistance mécanique (formage, découpe, usinage.)
  • Dessiner une pièce à réaliser, reporter en grandeur nature les indications du dessin sur la tôle, le tube ou le profilé (traçage), découper, mettre en forme les pièces par pliage, cintrage, étirage ou emboutissage en fonction de la forme recherchée et du métal utilisé.
  • Tester certaines pièces avant leur remontage, par exemple sur des appareils à pression (tests hydrauliques) ou de levage (tests de rupture des maillons de chaîne) en se référant à la réglementation
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Visualiser mentalement la pièce terminée, l'image finalisée dans ses différentes dimensions spatiales
  • Démonter, découper ou dessouder les pièces à réparer ou remplacer
  • Synthétiser et rédiger des informations sous forme de fiches techniques, de procédures, de protocoles, des modes opératoires relatifs à son domaine de compétence
  • Configurer, paramétrer un équipement industriel, un progiciel
  • S'exprimer en face -à- face auprès d'une ou plusieurs personnes
  • Manipuler, soulever, porter des matières, charges et / ou des produits de diverses natures, en toute sécurité physiologique
  • Lire et interpréter un plan, un schéma, un croquis, relatifs à son domaine de compétence
  • Identifier, évaluer une situation critique relative à son domaine d'activité, adapter son comportement / sa pratique professionnelle à ces situations
  • Identifier et qualifier les besoins en pièces détachées, en consommables...
  • Expliquer et argumenter les interventions nécessaires ou réalisées auprès de son environnement professionnel (causes, impacts, solutions techniques, durée, mesures prises...)

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Chaudronnerie (dont traçage) / Métallurgie / Tuyauterie Connaissance opérationnelle 23084
HSE Connaissance opérationnelle 10000
Ergonomie gestes et postures - manutention de charges Connaissance opérationnelle 31776
Installations et équipements industriels Connaissance opérationnelle 11557
Dessin industriel Connaissance opérationnelle 21686
Logiciels métier Connaissance opérationnelle 30954
Mécanique générale Connaissance opérationnelle 23554
Sciences et technologies des matériaux (dont Résistance Des Matériaux) Connaissance opérationnelle 22854
Usinage du métal-Ajustage-Assemblage Connaissance opérationnelle 23076
Soudage Connaissance opérationnelle 23026

Observations

Utilisation de nombreux outils pour mesurer, tracer, découper, former, assembler, souder des tôles, des tubes et des profilés. Egalement des machines-outils pour réparer des pièces ou en fabriquer de nouvelles (cisailleuse, plieuse, rouleuse, cintreuse.). Réalisation du travail aussi bien en atelier que sur site, généralement debout, souvent dans le bruit (usine en fonctionnement, utilisation de machines-outils et d'outils de frappe)

Formation de base et apprentissage

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable d'une équipe de maintenance dans son domaine de compétence
  • Responsable de la maintenance industrielle
  • Spécialiste méthodes maintenance industrielle
  • Dessinateur(trice) projeteur(euse) chaudronnerie
  • Spécialiste installations générales

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3