Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Production > Fabrication pro... > Technicien(ne) de fabrication  

Technicien(ne) de fabrication

Appellations les plus courantes

Assistant(e) technique de fabrication, Assistant(e) de production, Technicien(ne) d'atelier, Technicien(ne) d'unité de production,

Définition du métier

Appuyer la fabrication sur tous les aspects d'amélioration continue de la fabrication des produits existants et nouveaux, en vue d'améliorer les performances (consommation matières, prix de revient, résultats environnementaux, capacités et disponibilité des installations), en liaison avec les différents services support. Soutenir les opérateurs dans une démarche d'amélioration de la productivité, en identifiant des solutions techniques.

Activités

  • Analyse et traitement, dans le cadre des ses attributions, des dysfonctionnements récurrents du process de fabrication et des indicateurs de fonctionnement (qualité des produits, rendements, rejets...)
  • Réalisation et mise à jour des dossiers techniques des équipements industriels

Savoir-faire

  • Analyser un processus de production, en concevoir et rédiger les modes opératoires
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Utiliser les outils d'analyse et de résolution de problèmes (Paréto, PDCA (Plan Do Check Act), etc.)
  • Élaborer et rédiger des dossiers ou documents techniques, spécifiques à son domaine de compétence
  • Structurer et animer des formations relatives à son domaine de compétence
  • Conseiller et orienter les choix d'une personne ou d'un groupe, relatifs à son domaine de compétence
  • Analyser, formuler et traduire le besoin exprimé en fonctionnalités et cahier des charges relatif à son domaine de compétence
  • Relever, exploiter et interpréter des informations techniques, relative à son domaine de compétence
  • Définir et argumenter les modifications et/ou les améliorations des procédés
  • Diagnostiquer un dysfonctionnement du processus, à partir de l'identification et de la synthèse de signes ou informations émanant des différentes phases du processus
  • Collecter, analyser des données et argumenter les modifications techniques de procédés et la modification des paramètres de marche
  • Régler les équipements et faire varier les paramètres afin de vérifier la compatibilité de l'installation avec les nouveaux produits / procédés ou matériels avant lancement
  • Analyser les performances de l'installation et définir les mesures et actions minimisant les contraintes d'exploitation, au vu du plan de charge et du planning de production
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier
  • Lire et interpréter les plans, informations et données techniques liés aux machines / aux équipements de production
  • Analyser et interpréter des données / résultats, définir et argumenter des choix, des recommandations, des solutions, relatif à son domaine
  • Utiliser les dispositifs techniques de sa (ses) machine(s), appropriés aux différentes situations (réglages, démarrage, conduite, arrêt, sécurité...)

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Ergonomie Connaissance opérationnelle 42898
Electromécanique / électrotechnique Connaissance opérationnelle 24052
QHSE Connaissance opérationnelle 10000
Procédés de transformation caoutchouc Connaissance opérationnelle 11534
Installations et équipements industriels Connaissance opérationnelle 11557
Mécanique générale Connaissance opérationnelle 23554
Informatique industrielle / Automatismes / Productique Connaissance opérationnelle 24454
Pédagogie des adultes Connaissance opérationnelle 44588
Mesures physiques Connaissance opérationnelle 31371
Organisation du travail - techniques et méthodes d'organisation Connaissance opérationnelle 31637
Pluri-techniques industrielles Connaissance opérationnelle 10000

Observations

Le technicien de production des industries de process exerce son activité en salle de contrôle et sur site, dans des entreprises où l'appareil de production est très automatisé, et également en atelier à proximité des machines. Selon le secteur industriel, l'activité peut être exposée à certaines nuisances (bruits, odeurs, poussière...) et nécessite une disponibilité constante pour faire face aux aléas de la fabrication et pour prévenir les pannes.Ce métier a pris de l'ampleur avec le développement des "unités ou groupes autonomes de fabrication"

Formation de base et apprentissage

L'Etudiant : voir l'onglet "exemples de formations"

Pour en savoir plus :

Perspective d'évolution professionnelle

  •  Animateur(trice) d'équipe, encadrement de fabrication
  • Technicien(ne) méthodes / Organisateur(trice) industriel(le)
  • Technicien(ne) procédés

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3