Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Production > Fabrication de... > Conducteur(trice) d'installation(s) de montage / assemblage sous-ensembles  

Conducteur(trice) d'installation(s) de montage / assemblage sous-ensembles

Appellations les plus courantes

Conducteur/Conductrice de machines automatisées de fabrication, Conducteur/Conductrice sur ligne de fabrication,

Définition du métier

Conduire une installation robotisée de montage / assemblage de sous-ensembles, en appliquant les consignes de fabrication, de qualité, de sécurité et de protection de l'environnement. Régler, paramétrer l'installation et sortir la première pièce bonne.

Activités

  • Prise et passage des consignes par écrit et oral, des informations de production (qualité, volumes, aléas...)
  • Transmission d'informations orales et / ou écrites sur l'avancement de la production et/ou les anomalies, les dysfonctionnements
  • Mise en route, arrêt, remise en condition de redémarrage d'une installation automatisée, le plus souvent à partir d'un système informatisé
  • Établissement des relevés et des mesures liées aux appareils / équipements et aux produits
  • Renseignement des fiches d'activités et de suivi de production (manuellement ou par saisie informatique)
  • Surveillance des paramètres autorégulés, contrôle des écarts et réglage du process en fonction des écarts
  • Réglages manuels ou automatisés lors des changements de séries, formats, de recettes, d'outils

Savoir-faire

  • Démarrer, arrêter et mettre en sécurité les différents systèmes, machines ou installations
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Conduire le système de production en mode normal, selon les instructions du document de production, du dossier machine et du manuel de poste et/ou des consignes orales ou écrites
  • Régler et mettre en production (lancement ou changement de production) selon les indications du document de réglage, du dossier machine et du manuel de poste
  • Utiliser des matériels, des équipements, des outils techniques de travail ou / et de contrôle, afférents au métier
  • Apprécier la qualité des opérations par tous moyens techniques et sensoriels (acuité visuelle, auditive...)
  • Imaginer et mettre en oeuvre des solutions d'amélioration des procédés, de l'organisation, de la productivité dans son domaine
  • Évaluer la nécessité et l'urgence d'une intervention externe
  • Configurer, paramétrer un équipement industriel, un progiciel
  • Repérer les non-conformités des produits en cours et/ou finis en fonction de critères internes
  • Conduire le système de production en mode dégradé selon les instructions du document de production, du dossier machine et du manuel de poste
  • Mettre en oeuvre les consignes d'hygiène, de sécurité et d'environnement en vigueur
  • S'exprimer en face -à- face auprès d'une ou plusieurs personnes
  • Rédiger des notes, rapports, comptes-rendus, documents relatifs à son domaine
  • Identifier et décrire un dysfonctionnement, une panne, le défaut d'un matériel, d'un équipement, une anomalie d'un système, spécifique à son domaine d'activité.
  • Identifier, exprimer, qualifier les besoins en matières premières et outillages
  • Analyser et interpréter des données / résultats, définir et argumenter des choix, des recommandations, des solutions, relatif à son domaine
  • Utiliser les dispositifs techniques de sa (ses) machine(s), appropriés aux différentes situations (réglages, démarrage, conduite, arrêt, sécurité...)
  • Entretenir et maintenir les systèmes et matériels conduits
  • Évaluer la qualité et la conformité des matières, produits et emballages

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Conduite installation industrielle Connaissance de base 31620
Technologies de montage - d'assemblage sous-ensembles Connaissance de base 23035
Ergonomie gestes et postures - manutention de charges Connaissance de base 31776
QHSE Connaissance de base 10000
Installations et équipements industriels Connaissance de base 11557
Maintenance industrielle Connaissance de base 31624
Mesures physiques Connaissance de base 31371

Observations

En ce qui concerne l'opérateur(trice) de montage / assemblage sous-ensembles, il peut être confondu avec celui d'opérateur(trice) de fabrication et de finition caoutchouc, sous réserve de l'acquisition de compétence dans le domaine des procédés de transformation du caoutchouc, qui relève d'une durée relativement courte. C'est en ce sens que nous n'en avons pas fait de description spécifique.

Formation de base et apprentissage

Branche Plasturgie : voir "Formations en relation avec le métier"

Pour en savoir plus :

Perspective d'évolution professionnelle

  • Conducteur(trice) d'équipements industriels transformation caotchouc
  • Technicien(ne) de fabrication
  • Encadrement de proximité de fabrication
  • Régleur(euse) d'équipements industriels
  • Contrôleur(euse) qualité
  • Technicien(ne) de maintenance

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3