Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Logistique > Management > Responsable logistique / Supply Chain  

Responsable logistique / Supply Chain

Appellations les plus courantes

Directeur / Directrice de la logistique et des transports, Responsable planification et logistique, Responsable Supply Chain / Supply Chain Manager,

Définition du métier

Concevoir et organiser les stratégies les plus rationnelles pour assurer le cheminement d'un produit depuis sa production jusqu'à sa distribution avec un souci constant d'optimisation du rapport qualité/service/coût. Définir la politique logistique, piloter et contrôler les étapes de la chaîne logistique, l'approvisionnement, la mise en oeuvre des flux et stocks matières et produits jusqu'à la livraison chez le client ou / et dans différents sites de l'entreprise, gérer et optimiser les moyens et ressources adéquats (humaines, techniques, financières et budgétaires, informationnelles), afin de réduire les coûts de la chaîne logistique, et satisfaire aux objectifs qualité envers les clients

Activités

  • Encadrement, coordination, suivi et développement d'une ou plusieurs équipes
  • Planification et organisation des activités / projets / études ainsi que des moyens / ressources (humains, budgétaires, techniques, informationnels)
  • Tenue à jour du tableau de bord des coûts et de la rentabilité logistiques
  • Gestion, suivi et contrôle de l'utilisation des moyens / des équipements relatifs à son domaine d'activité

Savoir-faire

  • Mesurer les résultats, évaluer l'efficacité et la performance globale de son unité (indicateurs, tableau de bord, etc.)
  • Évaluer et sélectionner une offre de prestation (fournisseur, sous-traitant.)
  • Travailler en équipe / en interservices
  • Arbitrer des choix et solutions techniques relatifs à son domaine d'activité
  • Concevoir, piloter/conduire un / des projets relatif(s) à son domaine de compétence
  • Analyser et synthétiser des données quanti/quali spécifiques à son domaine de compétence
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes, identifier et mettre en place des actions adaptées de gestion et de développement de ressources humaines
  • Traduire les politiques de l'entreprise (industrielle, commerciale, qualité, ressources humaines...) en orientations et priorités d'action relatives à son domaine de compétence
  • Elaborer et rédiger un cahier des charges relatif à son domaine d'activité
  • Imaginer et mettre en oeuvre des solutions d'amélioration des procédés, de l'organisation, de la productivité dans son domaine
  • Identifier les points faibles et critiques de la « Supply Chain »(les goulots d'étranglement, par exemple)
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives / individuelles
  • Définir, négocier, allouer et gérer les ressources (humaines, techniques, budgétaires, informationnelles) au regard des priorités, des contraintes, des choix stratégiques
  • Décider / Arbitrer des choix et solutions de faire ou faire-faire relatifs à son domaine d'activité
  • Arbitrer les choix de "faire ou faire-faire" (en fonction des risques, des coûts, de la confidentialité, etc.), piloter des sous-traitants
  • Élaborer / optimiser un budget relatif à son domaine de compétence, en évaluer les résultats, justifier les écarts
  • Argumenter et négocier des prestations, des accords, des compromis, des protocoles techniques avec des interlocuteurs internes et / ou externes
  • Concevoir et argumenter des investissements et moyens (équipements, RH...) par rapport aux flux, visant à obtenir le taux de service optimum - en évaluer le retour (RSI)
  • Définir et mettre en place des plans d'actions pour réduire les coûts, les délais et les stocks, et pour satisfaire au mieux les clients

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Gestion de production - GPAO Connaissance opérationnelle 31652
Droit et réglementation des transports / manutention Connaissance opérationnelle 31894
Gestion administrative et budgétaire Connaissance opérationnelle 32076
Droit du travail / Législation sociale Connaissance opérationnelle 13222
Encadrement - management Connaissance opérationnelle 32032
Conduite de projet(s) Connaissance opérationnelle 32035
Techniques de négociation Connaissance opérationnelle 15005
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Economie / gestion d'entreprise Connaissance opérationnelle 13133
Commerce Connaissance opérationnelle 34554
Logistique Connaissance opérationnelle 31845
Systèmes d'information de l'entreprise (SI) Connaissance opérationnelle 31043
Droit et réglementation des prestations de services Connaissance opérationnelle 10000

Observations

La logistique étendue est devenue le principal levier de gain de productivité, d'amélioration du service et de réduction des coûts. Avec la loi Dutreil qui accentue la pression sur les marges des distributeurs, donc des industriels, tous les schémas logistiques sont étudiés. Un éventail de possibilités aussi variable, en fait, que le périmètre de ce métier, différent chez un industriel ou dans une enseigne. L'horizon est commun: «maintenir sous pression les coûts de distribution», note Vincent Fontaine, directeur supply chain France de Castorama. Pour cela, le logisticien doit gérer la complexité de manière simple, aidé de systèmes d'information sophistiqués (progiciels de commandes, prévisions de la demande, gestion des entrepôts), avec des contraintes qui s'accentuent: coût du pétrole, arbitrage entre qualité du service et réalités économiques d'une rentabilité qui fond. On distingue alors deux fonctions bien différentes chez les distributeurs et les industriels d'une certaine importance... deux métiers qui se fondent en un dans les PME : le directeur supply chain,et le directeur logistique opérationnel

Formation de base et apprentissage

  • Diplôme d'ingénieur ou d'école de commerce, complété par une spécialisation en logistique acquise à l'université ou dans une grande école (au total Bac + 5) A titre d'exemples :
  • L'Institut supérieur d'études logistiques (université du Havre), l'Institut supérieur du transport et de la logistique internationale (ISTELI), les écoles européennes des transports (Paris, Lyon).
  • Les formations universitaires, de la licence professionnelle au master 2, sont nombreuses. A titre d'exemple, les université de Versailles, Bordeaux 4, Poitiers, Evry, Reims, Lyon 2, Limoges, Metz, Paris 4, Troyes, Rennes 1, Paris 12, etc. délivrent des diplômes de logistique.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable de centre de profit
  • Directeur(trice) des systèmes d'information
  • Responsable administratif et financier

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3