Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Laboratoire / q... > Qualité > Agent/Technicien(ne) en métrologie  

Agent/Technicien(ne) en métrologie

Appellations les plus courantes

Agent de métrologie, Métrologue, Assistant en métrologie,

Définition du métier

Contrôler les mesures et essais afin de s'assurer des bonnes dimensions des pièces (2 et 3 dimensions). Vérifier le réglage des machines à mesurer.

Savoir-faire

  • Étalonner un nouvel équipement de labo et/ou d'essais, qualifier un appareil de laboratoire
  • Élaborer et rédiger des dossiers ou documents techniques, spécifiques à son domaine de compétence
  • Diagnostiquer et analyser les causes potentielles d'anomalies ou de dysfonctionnement, définir et mettre en oeuvre des solutions de traitement.
  • Utiliser des méthodes et outils statistiques
  • Programmer le(s) logiciel(s) de mesure
  • Utiliser des matériels, des équipements, des outils techniques de travail ou / et de contrôle, afférents au métier
  • Qualifier et diagnostiquer un dysfonctionnement, une panne, le défaut d'un matériel, d'un équipement, une anomalie d'un système, spécifique à son domaine d'activité.
  • Mettre au point, adapter et valider les méthodes d'analyse et /ou de mesure, de caractérisation des matières / produits (définir des paramètres, calculer des coefficients et des équations, etc.)
  • Former les utilisateurs de matériel de métrologie
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier
  • Analyser et interpréter des données / résultats, définir et argumenter des choix, des recommandations, des solutions, relatif à son domaine
  • Définir les méthodes de référence et les moyens de mesure.
  • Lire et interpréter les plans, informations et données techniques liés aux appareils de laboratoire et d'essais
  • Utiliser des équipements et matériels de laboratoire et / ou d'essais, optimiser leur fonctionnement, identifier et corriger leurs dysfonctionnements, les maintenir en état de fonctionnement

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Métrologie Connaissance approfondie 31371
Logiciels métier Connaissance approfondie 30954
Mécanique générale Connaissance approfondie 23554
Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL) Connaissance approfondie 12065
Sciences et technologies des matériaux (dont Résistance Des Matériaux) Connaissance approfondie 22854
Mesures physiques Connaissance approfondie 31371
Qualité / Gestion de la qualité Connaissance approfondie 11547
Statistique appliquée Connaissance approfondie 11017

Observations

De plus en plus, les petites et moyennes entreprises du caoutchouc sous-traitent ce type d'activité à des sociétés spécialisées, ou font vérifier et étalonner les appareils par le technicien mesures physiques. Ce métier est encore présent dans les grandes entreprises du secteur.En laboratoire : Les appareils de mesure devant être très précis, le technicien en métrologie travaille généralement au sein d'un atelier climatisé et régulé en hygrométrie. Son plan de travail est un marbre sur lequel il pose la pièce, qu'il mesure à l'aide d'un bras ou d'un portique. Ses mesures sont effectuées sur la base de plans papiers où sont indiqués les notions de distance, le dessin technique qui a servi à la réalisation de la pièce, ainsi que le seuil de tolérance... préalablement enregistré dans un ordinateur. Une fois la mesure effectuée, il rédige un rapport d'intervention. Sur le terrain : Dans le cas de grosses pièces ou de pièces en ligne de fabrication, le technicien peut être amené à aller mesurer directement la pièce sur place à l'aide de machines portables. Les techniciens employés dans les SSII sont également appelés à se déplacer chez les clients pour effectuer des mesures.

Formation de base et apprentissage

ONISEP :voir l'onglet "exemples de formations"

Pour en savoir plus :

Perspective d'évolution professionnelle

  • Spécialiste méthodes qualité
  • Responsable de la qualité, du contrôle qualité
  • Responsable des essais
  • Spécialiste en caractérisation physique de la matière, des matériaux

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3