Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Systèmes d'info... > Spécialiste systèmes, réseaux et télécoms  

Spécialiste systèmes, réseaux et télécoms

Appellations les plus courantes

Architecte réseau, Expert(e) réseaux /télécoms, Ingénieur(e) réseaux, Ingénieur(e) réseaux / télécoms,

Définition du métier

Mettre en oeuvre, piloter et/ou adapter un ou plusieurs systèmes (infrastructure réseau, accès Internet...) dans le cadre des règles de l'art. Conseiller la direction informatique, télécoms de l'entreprise sur des évolutions et solutions en techniques nouvelles (choix de logiciel, matériel, réseau, ...), dans un objectif d'optimisation et d'adéquation entre les moyens informatiques et télécoms et les besoins des utilisateurs. Assurer un rôle de support (sécurité, qualité, méthode, ...) et d'assistance technique auprès des équipes informatiques ou télécoms (production, développement) de l'entreprise, des utilisateurs, des clients.

Savoir-faire

  • Évaluer et appliquer des correctifs (patchs)
  • Analyser et évaluer les performances d'un système
  • Élaborer et rédiger des dossiers ou documents techniques, spécifiques à son domaine de compétence
  • Élaborer, formaliser et adapter des procédures / protocoles / modes opératoires / consignes relatives à son domaine de compétence
  • Qualifier et diagnostiquer un dysfonctionnement, une panne, le défaut d'un matériel, d'un équipement, une anomalie d'un système, spécifique à son domaine d'activité.
  • Configurer, paramétrer un équipement industriel, un progiciel
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Installer et optimiser le fonctionnement des systèmes, réseaux et/ou base de données (changement de version)
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Télécommunications / réseaux Connaissance opérationnelle 24220
Analyse de données / Bases de données Connaissance opérationnelle 46346
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Qualité informatique Connaissance opérationnelle 31049
Sécurité des systèmes d'information Connaissance opérationnelle 31006
Architecture des systèmes et réseaux informatique Connaissance opérationnelle 31043
Systèmes d'information de l'entreprise (SI) Connaissance opérationnelle 31043
Informatique / Technologies de l'information et de la communication Connaissance opérationnelle 31054
Systèmes d'exploitation de l'entreprise Connaissance opérationnelle 31032

Formation de base et apprentissage

Master (M1, Master professionnel, diplôme d'ingénieur, ...) en informatique et télécoms, complété par une expérience professionnelle dans le secteur.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Spécialiste sécurité du système d'information(SI)
  • Architecte du système d'information(SI)

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3