Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Management général > Responsable de centre de profit  

Responsable de centre de profit

Appellations les plus courantes

Business Unit Manager, Responsable de centre de résultats,

Définition du métier

Définir la stratégie et l'organisation d'un centre de profit, d'une filiale. Piloter la réalisation des projets et des plans d'action, évaluer les performances, optimiser les moyens et ressources (financières, techniques, humaines, informationnelles), manager et motiver les équipes en vue du développement des résultats économiques, de la rentabilisation des investissements et du compte de résultats

Activités

  • Encadrement, coordination, suivi et développement d'une ou plusieurs équipes
  • Planification et organisation des activités / projets / études ainsi que des moyens / ressources (humains, budgétaires, techniques, informationnels)
  • Gestion, suivi et contrôle de l'utilisation des moyens / des équipements relatifs à son domaine d'activité

Savoir-faire

  • Travailler en équipe / en interservices
  • Définir, conduire et évaluer la politique relative à son domaine de compétence
  • Concevoir, piloter/conduire un / des projets relatif(s) à son domaine de compétence
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes, identifier et mettre en place des actions adaptées de gestion et de développement de ressources humaines
  • Traduire les politiques de l'entreprise (industrielle, commerciale, qualité, ressources humaines...) en orientations et priorités d'action relatives à son domaine de compétence
  • Concevoir des scénarios d'investissement et/ou de renouvellement (ressources matérielles ou immatérielles), en calculant le RSI
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives / individuelles
  • Définir, négocier, allouer et gérer les ressources (humaines, techniques, budgétaires, informationnelles) au regard des priorités, des contraintes, des choix stratégiques
  • Définir et/ou évaluer le retour sur investissement d'un procédé, d'un matériel, d'un projet, etc.

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Comptabilité Connaissance opérationnelle 32663
Gestion administrative et budgétaire Connaissance opérationnelle 32076
Droit du travail / Législation sociale Connaissance opérationnelle 13222
Encadrement - management Connaissance opérationnelle 32032
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Economie / gestion d'entreprise Connaissance opérationnelle 13133
Direction d'entreprise / management général des affaires Connaissance opérationnelle 32054
Marketing industriel Connaissance opérationnelle 34052
Commerce Connaissance opérationnelle 34554
Négociation commerciale (achat / vente) Connaissance opérationnelle 34582
Sciences et technologies des matériaux (dont Résistance Des Matériaux) Connaissance opérationnelle 22854
Culture pays Connaissance opérationnelle 14201

Observations

Dans la majorité des cas, plus le responsable de centre de profit émane d'une petite entreprise, plus ce centre de profit verra son activité axée autour d'une dominante business-vente. De plus en plus d'entreprises optant ce mode d'organisation, les opportunités se multiplient pour les cadres.

Formation de base et apprentissage

Bac+4/5 écoles de commerce ou d'ingénieur généraliste, avec une forte expérience opérationnelle dans divers domaines (technique, commerciale...)

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable d'entreprise / Directeur(trice) général(e)

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3