Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Juridique - Fis... > Spécialiste en propriété intellectuelle  

Spécialiste en propriété intellectuelle

Appellations les plus courantes

Spécialiste / Ingénieur(e) propriété industrielle, Ingénieur Brevets / ingénieur en propriété industrielle, Spécialiste Brevets,

Définition du métier

Protéger les inventions crées par l'entreprise, le plus souvent par la voie du brevet, défendre ces droits de propriété intellectuelle et veiller à ce que les produits et services de l'entreprise ne violent pas les droits de propriété intellectuelle (dont la propriété intellectuelle) Conseiller les acteurs de l'entreprise sur leurs activités concernant la liberté d'exploitation des brevets, appartenant aux tiers.

Activités

  • Veille technologique et réglementaire dans son domaine de compétence
  • Conseil sur la stratégie brevets / propriété intellectuelle

Savoir-faire

  • Travailler en équipe / en interservices
  • Argumenter, influencer, convaincre un ou plusieurs interlocuteurs sur les problématiques de son domaine
  • Évaluer la portée des brevets de l'entreprise et de la concurrence
  • Identifier et qualifier des inventions (produits, procédés, utilisations...) en coordination avec les différents services
  • Élaborer et rédiger des documents contractuels, des actes et/ou dossiers juridiques relatifs à son domaine de compétence
  • Traduire les politiques de l'entreprise (industrielle, commerciale, qualité, ressources humaines...) en orientations et priorités d'action relatives à son domaine de compétence
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Concevoir et mettre en oeuvre des solutions relatives aux problèmes de son domaine
  • Conseiller les utilisateurs/clients sur les produits et/ou services, leur mode d'utilisation, sur les actions à entreprendre
  • Analyser et interpréter des données / résultats, définir et argumenter des choix, des recommandations, des solutions, relatif à son domaine
  • Argumenter et négocier des prestations, des accords, des compromis, des protocoles techniques avec des interlocuteurs internes et / ou externes

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Produits finis Connaissance opérationnelle 34040
Rédaction de rapports techniques, scientifiques Connaissance opérationnelle 46375
Procédés de transformation caoutchouc Connaissance opérationnelle 11534
Techniques de négociation Connaissance opérationnelle 15005
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Droit de la propriété intellectuelle / industrielle Connaissance opérationnelle 13245
Intelligence économique Connaissance opérationnelle 46342
Sciences et technologies des matériaux (dont Résistance Des Matériaux) Connaissance opérationnelle 22854

Observations

L'intérêt du travail passe par le rôle stratégique qu'il remplit à savoir la responsabilité de protéger les valeurs technologiques/stratégiques de l'entreprise, le conseil aux responsables, le contact avec les inventeurs, mais aussi la variété de travail qu'il est amené à assumer comme la gestion d'un portefeuille de brevets de plus en plus importants.

Formation de base et apprentissage

Ingénieur brevet généralement scientifique et/ou technique de haut niveau. Diplômés Bac+4 minimum, diplômés des grandes écoles ou universitaires ayant suivi une formation spécialisée en propriété industrielle. Il existe également des formations complémentaires tels que le diplôme du CEIPI (Centre d'Etudes Internationales de la Propriété Industrielle) ou autre diplôme étranger équivalent effectué en 1 an.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Métiers de management dans le domaine des brevets (cabinet conseil extérieur le plus souvent)

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3