Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Finances - comp... > Trésorier(e) d'entreprise  

Trésorier(e) d'entreprise

Appellations les plus courantes

Corporate finance / trésorier, Credit manager, Gestionnaire de trésorerie,

Définition du métier

Gérer, optimiser et sécuriser les flux de trésorerie, la rentabilité financière de l'entreprise en assurant la couverture des besoins financiers de l'entreprise / entités en fonction des orientations de la politique financière et des réglementations (financières, comptables et commerciales)., Effectuer éventuellement la gestion de la politique de recouvrement.

Activités

  • Suivi et analyse des marchés financiers
  • Établissement des prévisions de trésorerie et suivi du budget de trésorerie
  • Mise en place des tableaux de bord et suivi des indicateurs et ratios financiers

Savoir-faire

  • Détecter les fragilités financières de la structure et émettre des recommandations de gestion
  • Élaborer des scénarios, relatifs à son domaine de compétence
  • Valoriser les flux financiers à court terme (trésorerie) et à moyen terme (plan de financement)
  • Évaluer la capacité de l'entreprise à répondre à ses échéances à court et moyen terme, définir les solutions alternatives
  • Définir, conduire et évaluer la politique relative à son domaine de compétence
  • Utiliser les méthodes et techniques relatives à son domaine de compétence
  • Animer, développer, fidéliser un réseau professionnel
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Analyser des résultats au regard des prévisions
  • Analyser des situations et des comptes financiers
  • Analyser et évaluer les risques / dangers (actuels, potentiels) relevant de son domaine de compétence, définir et argumenter les mesures ou dispositifs à mettre en oeuvre
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier
  • Argumenter et négocier des prestations, des accords, des compromis, des protocoles techniques avec des interlocuteurs internes et / ou externes

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Macroéconomie Connaissance opérationnelle 13154
Comptabilité Connaissance opérationnelle 32663
Normes comptables et financières (France - étranger) Connaissance opérationnelle 32697
Techniques de négociation Connaissance opérationnelle 15005
Logiciels métier Connaissance opérationnelle 30954
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Economie / gestion d'entreprise Connaissance opérationnelle 13133
Finances / analyse financière Connaissance opérationnelle 32623
Trésorerie Connaissance opérationnelle 32611
Droit des affaires Connaissance opérationnelle 13261
Droit fiscal / Fiscalité entreprise Connaissance opérationnelle 13366

Formation de base et apprentissage

Master (M1, Master professionnel, diplôme d'école de commerce, ...) en économie, finance, commerce ou gestion complété par une expérience professionnelle dans le secteur.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable administratif et financier

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3