Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Finances - comp... > Responsable de(s) comptabilité(s)  

Responsable de(s) comptabilité(s)

Appellations les plus courantes

Directeur(trice) comptable, Directeur(trice) des comptabilités, Directeur(tirce) des services comptables,

Définition du métier

Garantir la fiabilité des comptes sociaux et consolidés de l'entreprise en conformité avec les normes choisies par la direction ou le groupe de rattachement Superviser, animer et contrôler le(s) équipes comptable(s) de l'entreprise.

Activités

  • Encadrement, coordination, suivi et développement d'une ou plusieurs équipes
  • Planification et organisation des activités / projets / études ainsi que des moyens / ressources (humains, budgétaires, techniques, informationnels)
  • Tenue éventuelle de la trésorerie

Savoir-faire

  • Mesurer les résultats, évaluer l'efficacité et la performance globale de son unité (indicateurs, tableau de bord, etc.)
  • Discerner les informations confidentielles de celles qui peuvent être communiquées en interne / externe
  • Choisir et mettre en place les méthodes et outils pour l'établissement des comptes
  • Développer et maintenir les relations avec le commissaire aux comptes, les banques, pour les emprunts, les placements financiers, le crédit d'impôts
  • Détecter les anomalies, les situations à risques dans le domaine de la comptabilité, définir et proposer des moyens de traitement de ces anomalies / risques.
  • Arbitrer des choix et solutions techniques relatifs à son domaine d'activité
  • Analyser et synthétiser des données quanti/quali spécifiques à son domaine de compétence
  • Anticiper les conséquences fiscales
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes, identifier et mettre en place des actions adaptées de gestion et de développement de ressources humaines
  • Élaborer et rédiger des documents contractuels, des actes et/ou dossiers juridiques relatifs à son domaine de compétence
  • Organiser les activités, définir et ajuster le plan de travail en fonction des contraintes, des priorités, répartir et optimiser la charge de travail
  • S'exprimer en face -à- face auprès d'une ou plusieurs personnes
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives / individuelles
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier
  • Argumenter et négocier des prestations, des accords, des compromis, des protocoles techniques avec des interlocuteurs internes et / ou externes
  • Définir, formuler et argumenter des demandes de modification ou d'évolution du système d'information métier

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Comptabilité Connaissance opérationnelle 32663
Droit du travail / Législation sociale Connaissance opérationnelle 13222
Encadrement - management Connaissance opérationnelle 32032
Logiciels métier Connaissance opérationnelle 30954
Analyse de données / Bases de données Connaissance opérationnelle 46346
Finances / analyse financière Connaissance opérationnelle 32623
Trésorerie Connaissance opérationnelle 32611
Contrôle de gestion Connaissance opérationnelle 32652
Droit des affaires Connaissance opérationnelle 13261
Droit fiscal / Fiscalité entreprise Connaissance opérationnelle 13366
Audit interne et Risk Management Connaissance opérationnelle 32098

Formation de base et apprentissage

DEC, diplôme d'école supérieure de commerce ou encore master professionnel, le plus souvent doublé d'un diplôme d'expertise comptable. Expérience de cinq à dix ans dans le domaine. Master (M1, Diplôme d'Etudes Supérieures Comptables et Financières -DESCF-, ...) en comptabilité, en gestion. Il est également accessible avec un diplôme de niveau Bac+2 (Diplôme Préparatoire aux Etudes Comptables et Financières -DPECF-, DUT, BTS, ...) en comptabilité, gestion complété par une expérience professionnelle dans le secteur.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Responsable administratif(ve) et/ou financier(ère)
  • Fiscaliste d'entreprise
  • Contrôleur(euse) de gestion

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3