Vous êtes ici : Accueil > Les métiers > Gestion et admi... > Communication -... > Documentaliste  

Documentaliste

Appellations les plus courantes

Aide documentaliste, Archiviste-documentaliste, Assistant(e) documentaliste, Bibliothécaire documentaliste, Chargé(e) d'études documentaires, Cyber-documentaliste, Responsable de la documentation,

Définition du métier

Constituer, actualiser, gérer des sources et des informations documentaires selon les besoins de sa structure.Actualiser et mettre à disposition, en utilisant des techniques documentaires appropriées, un fonds documentaire de toutes natures ("papier", audiovisuel, données numériques, etc.) ainsi que des outils de recherche adaptés aux besoins des demandeurs et des utilisateurs potentiels, en en facilitant l'accès. Peut éventuellement réaliser l'acquisition et la valorisation de documents.

Activités

  • Réalisation de la protection et de l'identification des documents, contrôle de l'état de conservation
  • Gestion d'un budget

Savoir-faire

  • Utiliser les méthodes et techniques relatives à son domaine de compétence
  • Reformuler une demande d'information, de renseignement, etc., en résumer les points-clés, en faire une synthèse
  • Analyser, formuler et traduire le besoin exprimé en fonctionnalités et cahier des charges relatif à son domaine de compétence
  • Définir les règles de gestion et les solutions de conservation de documents (accès, diffusion, consultation, mise à disposition, élimination, ...)
  • Identifier et rechercher les informations documentaires, les sélectionner et les mettre à disposition
  • Définir, analyser, optimiser un / des processus relatifs à son domaine de compétence
  • S'exprimer en face -à- face auprès d'une ou plusieurs personnes
  • S'exprimer et / ou lire dans une langue étrangère (en anglais la plupart du temps)
  • Rédiger des notes, rapports, comptes-rendus, documents relatifs à son domaine
  • Exploiter un système de gestion documentaire (mise à disposition, échange, classement, etc.)
  • Utiliser le(s) logiciel(s) métier
  • Conseiller les utilisateurs/clients sur les produits et/ou services, leur mode d'utilisation, sur les actions à entreprendre
  • Reproduire et enregistrer des documents sous forme de microfilms, données numériques, ...

Connaissances

Connaissances Niveau Code NSF
Documentation / Techniques documentaires Connaissance opérationnelle 46345
Logiciels métier Connaissance opérationnelle 30954
Analyse de données / Bases de données Connaissance opérationnelle 46346
Langues étrangères Connaissance opérationnelle 15254
Droit de la propriété intellectuelle / industrielle Connaissance opérationnelle 13245
Archivage / Techniques d'archivage et de classement Connaissance opérationnelle 46385
Bibliothèque / Conservation Connaissance opérationnelle 46373
Techniques administratives Connaissance opérationnelle 35071
Technologies de l'information (TIC) Connaissance opérationnelle 10000

Formation de base et apprentissage

Diplôme de niveau Bac +2/3 en sciences de l'information. Master dans un secteur spécifique (sciences, histoire, économie, droit, ...) accompagné de formations aux techniques de gestion documentaire ou aux archives.

Perspective d'évolution professionnelle

  • Webmestre éditorial
  • Spécialiste audiovisuel(le)

Comparaison métiers

Cet outil de comparaison permet de mettre en relation deux métiers afin d'identifier les connaissances communes et les connaissances à acquérir ou à développer pour exercer le métier. Il compare le métier actuel de la page avec le métier sélectionné dans les menus déroulant.


En savoir plus sur les connaissances

Connaissance de base (niveau 1)

Connaissance générale propre à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissance des notions de base, des principaux termes. Connaissance, le plus souvent, fragmentaire et peu contextualisée. Durée courte d'acquisition de la connaissance d'un champ donné (quelques jours, semaines à quelques mois)

Connaissance opérationnelle (niveau 2)

Connaissance détaillée, pratique et théorique, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Cette connaissance est contextualisée. Sa durée d'acquisition se situe de un à deux ans

Connaissance approfondie (niveau 3)

Connaissance théorique et pratique approfondie. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de la connaissance porte sur des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de la connaissance de l'ordre de 3 à 5 ans

Connaissance d’expertise (niveau 4)

Connaissance permettant de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ à l'interface entre des champs différents, et de produire une analyse critique de la théorie, des principes. Connaissance très contextualisée, nécessitant une durée d'acquisition au moins égale à 2/3 ans et plus, à partir du niveau 3